Du fait de son insularité et de la diversité de ses paysages, la Corse compte presque 3000 espèces végétales dont 5% d’endémiques strictes. « Les Corses sont dépositaires d’un patrimoine végétal de grande valeur, on peut même dire de valeur mondiale, puisque certaines de ces espèces ne sont présentes que sur l’île » (Gamisans, 1993).

L’investissement de l’OEC pour préserver cette richesse floristique s’est concrétisé le 22 août 2008 par l’agrément du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire. Le Conservatoire Botanique de Corse est donc devenu le Conservatoire Botanique National de Corse.

Catégories d'articles
  • (1)

Sélection d'articles

Un plan européen contre les Espèces Exotiques Envahissantes

Le 23 April 2014

L’Union Européenne réfléchit à un Plan prévoyant l’interdiction des espèces listées comme préoccupantes, c'est-à-dire qui pourraient transporter des maladies ou causer des problèmes environnementaux ou économiques…


Lire la suite